UHAUHA

Égalité-diversité

Accueil UHA Gouvernance Égalité-diversité

Égalité-diversité

L’égalité-diversité est l’une des missions de l’université. L’objectif est de :

  • respecter et faire respecter l’égalité entre les femmes et les hommes, notamment dans le recrutement, le suivi et le déroulement des études et des carrières,
  • détecter et dénoncer des cas récurrents d’inégalités et de toute autre forme de discrimination concernant les étudiantes, les étudiants et les personnels de l’université,
  • sensibiliser au harcèlement moral et sexuel ainsi qu’à l’abus de pouvoir,
  • viser à l’amélioration de la qualité de vie étudiante et professionnelle à l’université, pour permettre une bonne articulation entre vie universitaire et vie personnelle.

L’Université de Haute-Alsace a nommé un vice-président délégué à l'égalité et à la diversité afin de veiller à l’application de l’ensemble de ces missions sur ses campus.

L’UHA est également membre de la Conférence Permanente des chargés de mission Égalité et Diversité (CPED) qui rassemble les référents des différents établissements publics d’enseignement supérieur et de recherche. La CPED et ses membres veillent ainsi à :

L'ensemble des étudiants et personnels doivent être sensibilisés à l'égalité et à la diversité. En effet, il s'agit d'un enjeu crucial pour permettre de construire une véritable culture de l'égalité.

Bonnes pratiques, conférences, activités culturelles, expositions, débats, travaux avec les associations étudiantes : de nombreux dispositifs sont mis en place pour sensibiliser tous les membres de l'Université.

La circulaire du 9 mars 2018 relative à la lutte contre les violences sexuelles et sexistes dans la fonction publique prévoit de déployer "un plan ambitieux de formation à la prévention et à la lutte contre les violences sexuelles et sexistes".

Dans ce cadre, l'UHA travaille activement à la mise en place de tels dispositifs visant à former tous les personnels à l'égalité.

Certains cursus, tels que les écoles d'ingénieurs, sont historiquement plus suivis par des hommes que par des femmes. Grâce aux efforts des établissements, la tendance s'inverse progressivement et, par exemple, pour la première fois en 2019, un taux record de 76% de femmes a été admis en première année de cycle d'ingénieur à l'École Nationale Supérieure de Chimie de Mulhouse (ENSCMu).

L'UHA a également mis en place le projet "La réussite par les échecs, allez les filles !" qui vise à encourager les collégiennes et lycéennes à se tourner vers les disciplines scientifiques en les faisant progresser scolairement via les échecs : cela a pour objectif de leur montrer que ces disciplines scientifiques ne sont pas l'apanage des garçons.

Du travail reste néanmoins à faire, notamment sur les écarts de rémunérations et de primes ou l'attractivité de certaines filières.

Une cellule d'écoute a notamment été mise en place à l'UHA pour identifier les situations, intervenir par des actions et guider les victimes vers les personnes compétentes (assistante sociale, personnels de santé, accompagnants, plainte...).

Un guide de prévention et traitement des violences sexistes et sexuelles a également été édité et fourni à l'ensemble de la communauté universitaire de l'UHA.

En savoir plus

Les discriminations liées au sexe ne sont pas les seules qui existent : racisme, antisémitisme, homophobie, discriminations envers les personnes en situation de handicap...

L'UHA met en place diverses actions et campagnes de sensibilisation pour informer la communauté universitaire et prévenir ces comportements inacceptables.

 

Vice-président délégué Égalité-diversité à l’UHA
Abdenacer Makhlouf, professeur d’université à l’UHA
Courriel : abdenacer.makhlouf @ uha.fr

La loi de transformation de la fonction publique du 6 août 2019 prescrit à tous les employeurs publics de se doter d'un plan d'action pluriannuel pour l'égalité professionnelle. Afin de lutter contre les inégalités et en particulier contre les inégalités professionnelles entre les hommes et les femmes, l'Université de Haute-Alsace a donc mis en place un plan d'actions pour la période 2021-2023.

L’objectif majeur de ce plan d’actions est que le sexe et/ou le genre ne soient plus des critères discriminants dans la vie professionnelle, dans les études, dans la carrière et dans la vie personnelle et familiale. Favoriser l’égalité au sein du personnel de notre Université doit être un moteur et un tremplin pour dynamiser l’égalité hommes/femmes parmi la population étudiante ! Le plan proposé, à la fois ambitieux et raisonnable, décrit les pistes essentielles sur lesquelles l’UHA a la volonté de s’engager. Le plan sera évolutif et pourra être revu chaque année pour s’adapter au contexte et aux évolutions. Ainsi, je m’engage à mettre en œuvre la politique d’égalité décrite dans le plan et à veiller à ce que tout soit fait pour que chacun se l’approprie et en devienne acteur afin de le faire vivre et grandir. Pierre-Alain Muller, président

Ce plan d'actions comporte des mesures sur 4 axes :

  • évaluer, prévenir et, le cas échéant, traiter les écarts de rémunération entre les femmes et les hommes,
  • garantir l'égal accès des femmes et des hommes aux corps et emplois,
  • favoriser l'articulation entre activité professionnelle et vie personnelle et familiale,
  • prévenir et traiter les discriminations, les actes de violence, de harcèlement moral ou sexuel ainsi que les agissements sexistes.

Pour chaque axe, ce plan propose différentes mesures, leurs objectifs, les indicateurs de suivi et d'évaluation de ces mesures, si possible les moyens et outils mis à disposition ainsi que leur calendrier de mise en œuvre.