UHAUHA

Programme d'actions

Programme d'actions de la Fondation Partenariale Haute-Alsace

Les actions entreprises par la Fondation Partenariale Haute-Alsace (FPHA) doivent permettre d'apporter un réel effet levier, soit pour lancer de nouveaux projets, soit pour donner une envergure plus importante à des projets existants. Les projets doivent être vecteurs d'une des dimensions du développement durable, soit sur le champ économique, sociétal ou environnemental.

Télécharger le programme d'actions 2021-2025 de la FPHA (PDF)

Le programme de soutien financier de la Fondation Partenariale Haute-Alsace s'articule autour de plusieurs actions :

La Fondation soutient l’initiative de l’Université d’aide à l’insertion professionnelle de ses diplômés en situation de handicap. Les projets soumis doivent démontrer leur contribution originale visant à augmenter le taux d’insertion des diplômés handicapés.

La Fondation Partenariale Haute-Alsace soutient la chaire ESS (Économie sociale et solidaire) mise en place à l'UHA, en partenariat notamment avec la MACIF. Cette chaire se veut être un nouvel espace de rencontres et de coopération associant des universitaires, des étudiants, des acteurs socio-économiques (entreprises, mutuelles, coopératives...) et institutionnels (collectivités territoriales, associations, fondations).

La Chaire ESS de l’UHA constitue un pôle de recherche-action et de formation dédié au renforcement des synergies entre les composantes d’un écosystème territorial et partenarial dont le centre de gravité se situe autour du Master IPESS de l’UHA. Elle remplit trois fonctions principales :

  1. Espace de rencontre et d’échanges université/monde socio-économique/acteurs publics pour l’éclosion d’initiatives innovantes pour l’ESS
  2. Valorisation des savoirs et des ressources existantes ainsi que production de nouveaux savoirs
  3. Coopération entre les parties prenantes et l’expérimentation de nouveaux outils d’intervention

Une convention tripartite a été établie à cet effet en 2020 permettant de préciser les implications des divers partenaires. Le développement d’interactions avec les entreprises partenaires et les associations œuvrant dans le domaine de l’économie sociale et solidaire au sens large font partie de ce programme d’action.

Les projets doivent susciter la participation d'un large nombre d'acteurs tant en interne à l’Université qu’à l’externe et conduire à des réalisations lisibles et visibles.

L’objet de cette action est la sensibilisation des acteurs universitaires, groupes régulièrement renouvelés, aux notions de développement durable ainsi que la participation à l'effort global d'une société bas carbone, en particulier dans le cadre du projet de territoire post-Fessenheim. Les projets doivent susciter la participation d’un large nombre d’acteurs tant en interne à l’Université qu’à l’externe et conduire à des réalisations lisibles et visibles.

L’UHA est partie prenante au programme PEPITE lancé par le Ministère de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation dont l’objet est d’inciter l’esprit d’entreprendre de l’étudiant. Les projets doivent introduire dans les cursus de l’université la notion d’entrepreneuriat et favoriser les initiatives en accompagnant les premières étapes du montage d’un projet.

L’UHA est une université pluridisciplinaire comptant en son sein à la fois des laboratoires de recherche reconnus et des équipes en émergence. L’objet de la Fondation Partenariale Haute-Alsace est d’accompagner ces dernières à acquérir une lisibilité dans leur domaine. Les projets doivent démontrer en quoi la contribution de la Fondation constitue un levier primordial pour développer les recherches proposées.

De nombreux projets (échanges internationaux, voyages d’études…) peuvent être discriminants en ce sens qu’ils demandent des participations financières personnelles parfois conséquentes. Ainsi, certains étudiants ou personnels peuvent se voir barrer la possibilité par ce biais.

Le projet consiste en l’identification des points de discrimination potentielle et la contribution à les réduire, non pas de façon récurrente mais par le biais de bourses à projets.

Au travers d'interactions passées avec des grandes entreprises et, plus récemment, la mise en place d’une Chaire Interculturalités à l’UHA se développant dans le cadre de réseaux internationaux (comme le GECT Eucor - Le Campus européen ou le projet pilote d’université européenne EPICUR) l’UHA développe une compétence reconnue dans le domaine des Intercuturalités. La FPHA s’associe à la démarche en mettant en place la présente action.

Le projet consiste à développer des interactions entre l’université et le milieu économique grâce à nos compétences, en particulier dans le domaine des sciences humaines. Le projet soutenu par la Fondation Partenariale Haute-Alsace développera les interactions des laboratoires au sein du champ « interculturalité(s) : humanités, sociétés, économies durables » en coordination étroite avec la Chaire Interculturalités.

Cet axe est destiné à percevoir des dons de particuliers ou d’entreprises, d’un montant peu élevé dont le fléchage ne correspond à aucun des autres axes ou est fléché en direction de l'aide aux étudiants nécessiteux et au fonctionnement d'associations étudiantes. En particulier dans des périodes compliquées comme celle de la crise sanitaire en cours, une transmission rapide des dons reçus aux services de l'UHA venant en aide aux étudiants en difficulté est mise en place.

Cette action vise à accélérer l'encaissement de dons de faibles montants ainsi que le reversement au pilote d'une opération bien déterminée, d'un don sans attendre. Le but est d'éviter le blocage de fonctionnement de la Fondation et de pouvoir assurer les mécènes donateurs de la bonne destination des fonds, en particulier en période de crise comme cela est le cas lors de la pandémie de COVID-19.

La société NSC groupe soutient des actions spécifiques avec les écoles d’ingénieur. Ce programme comprend le co-financement d’équipements pédagogiques, le financement de recherches sur des projets textiles ou mécaniques, l’ouverture de formations techniques complémentaires pour les jeunes ingénieurs diplômés ainsi que des bourses d’études. Programme de 3 ans d’un montant de 60 K€.