UHAUHA

    Email

    Ça s'est passé à l'UHA

    Accueil Actualités & agenda Ça s'est passé à l'UHA Élections présidentielles à l'UHA
    Pierre-Alain Muller, Claire Marichal-Westrich, Jean-Charles Fontaine

    Élections présidentielles à l'UHA

    Pierre-Alain Muller, président de l'Université de Haute-Alsace

    Les membres du Conseil d'Administration de l'Université de Haute-Alsace se sont réunis le lundi 25 janvier 2021 afin de procéder à l'élection du nouveau président. Pierre-Alain Muller a été élu au 2ème tour de scrutin avec 19 voix pour, 1 bulletin blanc ou nul sur 36 votants. Les deux autres candidats à la présidence ont obtenu 15 voix pour Greta Komur-Thilloy et 1 voix pour Jean-Yves Causer. Le processus électoral entamé en octobre 2020 a abouti ce 25 février à l'élection du président après 3 scrutins infructueux. Pierre-Alain Muller devient ainsi le 8ème président de l’Université de Haute-Alsace.

    Professeur d'Université en informatique et plus particulièrement en génie logiciel, il est spécialiste de modélisation des systèmes et de la métamodélisation des langages. Il enseigne à la Faculté des Sciences et Techniques (FST), à la Faculté des Sciences Économiques, Sociales et Juridiques (FSESJ - Campus Fonderie) et à l'École Nationale Supérieure d'Ingénieurs Sud-Alsace (ENSISA) de l'Université de Haute-Alsace. Il est également chercheur à l'Institut de Recherche en Informatique, Mathématiques, Automatique et Signal (IRIMAS), ses activités de recherche portent sur la modélisation opérationnelle des systèmes à informatique prépondérante.

     

    Son parcours

    Il commence sa carrière professionnelle en 1988 en tant que consultant pour une start-up américaine et c'est l'obtention d'une thèse CIFRE en 1993 qui lui donne goût à la vie universitaire. Il arrive à l'Université de Haute-Alsace en 1994 en tant que maître de conférences.

    En 1999 Pierre-Alain Muller crée puis dirige une startup qui valorise ses travaux de recherche sur la modélisation des applications internet, avant de passer deux années (2002-2004) en délégation à l’INRIA de Rennes ou il passera son HDR (Habilitation à diriger des Recherches) tout en impulsant le dévelopement du langage de meta-modélisation Kermeta.

    Très impliqué dans la vie de l'établissement, Pierre-Alain Muller occupe le poste de 1er vice-président de l’UHA en charge de la politique numérique en 2007 puis de vice-président Innovation de l’Université depuis 2012.

    Pierre-Alain Muller a permis d'obtenir d'importants financements à l'Université et une reconnaissance nationale dans le champs de l’innovation pédagogique. Il a ainsi créé un ensemble de formations innovantes en 2015 (6 niveaux, du niveau Bac, au Bac+5) regroupées dans un dispositif baptisé « UHA 4.0 - L’École du Numérique », formation labellisée Grande École du Numérique. Elle brasse très fortement les publics : néo-bacheliers, étudiants en difficulté dans le système classique, demandeurs d’emploi en reconversion, étudiants handicapés qui ne pourraient pas suivre une formation classique, sportifs de haut niveau...

    Il coordonne pour les deux universités d’Alsace (Université de Strasbourg et Université de Haute-Alsace) le projet Disrupt 4.0 (lauréat du PIA Disrupt Campus en 2017). Disrupt 4.0 porte sur la transformation numérique des entreprises, des établissements d’enseignement supérieur et sur l’entrepreneuriat étudiant.

    Pierre-Alain Muller est le porteur du projet ÉLAN (Éveil à la Liberté et à l’Autonomie dans un monde Numérique), lauréat en 2017 du PIA NCU (Nouveaux Cursus à l’Université) qui comporte un double accompagnement pour favoriser la réussite des étudiants : d’une part l’accompagnement des jeunes (du lycée à l’université) notamment dans le cadre de la personnalisation des parcours et d’autre part l’accompagnement des équipes pédagogiques pour la transformation de l’offre de formation.

    Il pilote également les projets ANR Confiance 4.0 (création de la confiance en contexte de télétravail), AMI Trace 4.0 (évaluation de l’engagement pédagogique en ligne), AMI Route 4.0 (immersion active des lycéens dans les filières numériques à l’Université).

    Un des derniers projets lauréats est UHA++, qui envisage de déployer une approche hybride et agile, permettant de s’adapter au fil de l’eau aux évolutions d’une situation sanitaire imprévisible. Cette démarche associe la pluralité des démarches pédagogiques et la possibilité de faire varier les proportions et les modalités de présentiel et distanciel. Le projet UHA++ est lauréat de l'appel à projets “Hybridation des formations d’enseignement supérieur” lancé par le ministère dans le contexte de crise sanitaire.

     

    Son projet pour l'Université

    Acteurs de notre avenir est le leitmotiv du projet de l'équipe de Pierre-Alain Muller qui est ancré dans l'ambition de dresser des perspectives fédératrices pour la communauté universitaire, d’œuvrer à la reconnaissance et la valorisation de chacun.

    Les mesures phares de l'équipe sont :

    • un contrat de bienvenue pour les maîtres de conférences stagiaires,
    • une perspective de carrière pour les maîtres de conférences hors-classe,
    • la réduction de la précarité chez les personnels administratifs, techniques et de bibliothèque,
    • l'animation scientifique de la communauté pour gagner de grands appels à projets.

    Être à la hauteur des enjeux, c'est :

    • consolider une université de plein exercice, écoresponsable, ancrée dans son territoire et ouverte sur le monde,
    • assurer la sérénité et le bien-être des étudiants et des personnels,
    • déployer la personnalisation des études et accompagner les équipe pédagogiques.

    Être proche des étudiants, c'est :

    • accueillir tous les étudiants,
    • offrir une pédagogie adaptée,
    • aménager des parcours personnalisés,
    • favoriser l'épanouissement des étudiants et les accompagner vers un avenir de citoyens éclairés, responsables et compétents en lien avec les enjeux de société.

    Les premiers élus de l'équipe présidentielle

    Claire Marichal-Westrich est élue 1ère vice-présidente de l’Université de Haute-Alsace le 1er février 2021. Elle sera également en charge des finances.

    Professeur de Chimie-Physique, spécialiste de Résonance Magnétique Nucléaire en phase solide, Claire Marichal-Westrich enseigne à l’École Nationale Supérieure de Chimie de Mulhouse (ENSCMu), à la Faculté des Sciences et Techniques (FST) et à l’Université de Poitiers. Elle exerce ses activités de recherche à l’Institut de Sciences des Matériaux de Mulhouse (IS2M) au sein de l’équipe « Matériaux à Porosité Contrôlée » où elle est impliquée dans de nombreux projets de recherche académiques et industriels.

    Claire Marichal-Westrich s’est aussi beaucoup investie dans sa mission de vice-présidente Gestion-Finance en contribuant à assainir la situation financière de l’Université pendant la période 2012-2020.

    Jean-Charles Fontaine a été élu vice-président Formation le jeudi 28 janvier 2021.

    Professeur des Universités en Physique des Particules, Jean-Charles Fontaine enseigne à l’IUT de Mulhouse et exerce ses activités de recherche au sein de l’Institut Pluridisciplinaire Hubert Curien (IPHC), UMR CNRS/Université de Strasbourg.

    Il intègre l’IUT de Mulhouse en 1993 au sein du département Génie Mécanique et Productique (GMP) où il est responsable des trois licences professionnelles « Gestion de la Production Industrielle » de 2009 à 2013. Son engagement dans la vie de l’IUT lui permet de devenir directeur adjoint de l’Institut en 2011 et membre élu au Conseil de l’Enseignement et de la Vie Universitaire de l’Université de Haute-Alsace en 2012. En décembre 2013 il devient directeur de l’IUT de Mulhouse. Jean-Charles Fontaine a lancé en 2016 l'IUTLab, sorte de FabLab pédagogique pour mieux faire travailler les départements de l'IUT ensemble et pour ouvrir l'IUT au reste de l'UHA (formation et recherche).

    Il mène en parallèle des activités de recherche portant sur le développement de détecteurs pour la physique des particules au sein d’une grande expérience internationale située au CERN à Genève.

    Sylvie Rivot est élue vice-présidente Recherche le 29 janvier 2021.

    Professeur des Universités en sciences économiques à la Faculté de Marketing et d’Agrosciences (FMA), où elle est enseignant-chercheur depuis 2003, Sylvie Rivot exerce ses activités de recherche au Bureau d'Économie Théorique et Appliquée (BETA), UMR CNRS/Université de Strasbourg.

    Evelyne Aubry est élue vice-présidente Ressources humaines de l'Université de Haute-Alsace le 1er février 2021.

    Evelyne Aubry est professeure des universités à l'Université de Haute-Alsace où elle enseigne la mécanique à l'École nationale supérieure d'ingénieurs Sud-Alsace (ENSISA) et est responsable de la spécialité "Génie industriel", filière de formation d'ingénieurs par alternance. Elle exerce ses activités de recherche à l’Institut de Recherche en Informatique, Mathématiques, Automatique et Signal (IRIMAS) et encadre une petite équipe en dynamique des structures et des matériaux. Elle a été référente égalité femme-homme de 2016 à 2020.

    Pascal Ziegler est élu vice-président Vie universitaire le 1er février 2021.

    Maître de conférences en chimie des matériaux, rattaché à l'IUT de Mulhouse et plus particulièrement au département Science et Génie des Matériaux (SGM) avec quelques heures d'enseignement également à la Faculté des Sciences et Techniques (FST). Il effectue ses activités de recherche à l’Institut de Sciences des Matériaux de Mulhouse (IS2M) au sein de l'équipe "Carbone et Matériaux Hybrides". Ses recherches sont principalement focalisées sur l'étude des multimatériaux de type matrice polymère/renfort organique, recherche des relations entre structure, en particulier au niveau de l'interface matrice/renfort, et leurs propriétés macroscopiques.

    Fortement investi dans le fonctionnement du département SGM où il a développé l'apprentissage, Pascal Ziegler a pris la responsabilité de la licence professionnelle et dont il a été le chef du département ces 6 dernières années.

    Alain Dieterlen a été élu vice-président Valorisation le 1er février 2021.

    Professeur des universités en génie informatique, automatique et traitement du signal à l’UHA, il enseigne à l’IUT de Mulhouse et exerce ses activité de recherche à l'Institut de Recherche en Informatique, Mathématiques, Automatique et Signal (IRIMAS). Il a été 1er vice-président de 2016 à 2020.

    Christelle Delaite est élue chargée de mission Relations avec les entreprises de l'Université de Haute-Alsace le 1er février 2021.

    Professeur de chimie macromoléculaire spécialiste en synthèse contrôlée de copolymères à architecture complexe (copolymères à blocs, en étoile...), Christelle Delaite enseigne à l'École Nationale Supérieure de Chimie de Mulhouse (ENSCMu) et à la Faculté des Sciences et Techniques (FST). Elle exerce ses activités de recherche au Laboratoire de Photochimie et d'Ingénierie Macromoléculaires (LPIM), au sein de l'équipe Chimie et Physico-Chimie des polymères. Elle a animé cette équipe de recherche de 2007 à 2013 puis a été responsable du master Chimie de 2013 à 2018. Elle est coordinatrice de la 2ème année de l'ENSCMu depuis janvier 2020 et experte de justice depuis janvier 2018.

    Elle aura en charge, entre autre, d'animer la gestion du portefeuille brevets de l'Université de Haute-Alsace en collaboration avec la SATT et conseiller l'évolution des titres (abandon, reprise...) ainsi que de préconiser la politique de propriété intellectuelle et veiller aux intérêts des inventeurs et de l'UHA (convention, brevet, accord de copropriété, contrat de cession de droit, licence...).

    Éléonore Schmitt a été élue vice-présidente étudiante de l’Université de Haute-Alsace le lundi 8 février 2021 lors du Conseil Académique avec 42 voix pour, 1 contre et 7 blancs.

    Étudiante en 3ème année de Licence de Science politique à la Faculté des Sciences Économiques, Sociales et Juridiques (FSESJ - Campus Fonderie) de l’UHA, Éléonore Schmitt est élue depuis octobre 2020 au Conseil d’Administration de l’Université de Haute-Alsace sur la liste Agir pour les étudiants dès demain.

    Étudiante engagée dans une association de science politique, elle participe à des débats et tables-rondes sur divers sujets. Éléonore est membre fondateur d’un syndicat étudiant indépendant (la Communauté Solidaire des Terres de l’Est - CSTE) créé en septembre 2020 pour répondre à un manque de représentation des étudiants. Elle est également tutrice depuis deux ans pour les étudiants de 1ère année de licence Science politique et tutrice bénévole pour l’association EPICES afin d’aider notamment à la rédaction de CV ou à la recherche d’emploi pour les personnes en réinsertion dont l’association s’occupe.

    Craig Hamilton est élu vice-président Patrimoine et développement durable de l'Université de Haute-Alsace le 17 février 2021.

    Professeur de linguistique et stylistique anglophones, Craig Hamilton enseigne à la Faculté des Lettres, langues et Sciences Humaines (FLSH) et exerce ses activités de recherche à l'Institut de recherche en Langues et Littératures Européennes (ILLE).

    Marc Gilg est élu vice-président Numérique de l'Université de Haute-Alsace le 17 février 2021.

    Maître de conférences en informatique, il enseigne à l'IUT de Colmar au département Réseaux et télécommunications et exerce ses activités de recherche à l'Institut de Recherche en Informatique, Mathématiques, Automatique et Signal (IRIMAS).

    Il a été ingénieur de recherche au CRI de 2001 à 2006, puis responsable de la sécurité des systèmes d'information (RSSI) et fonctionnaire sécurité défense (FSD) depuis 2008. Il a exercé les fonctions de chef de département d'IUT de 2012 à 2015.

    Jean-François Havard est élu vice-président Relations internationales de l’Université de Haute-Alsace (UHA) le 17 février 2021.

    Maître de conférences en science politique, il enseigne à la Faculté des Sciences Économiques, Sociales et Juridiques (FSESJ) de l’UHA et exerce ses activités de recherche au laboratoire Sociétés, Acteurs, Gouvernement en Europe (SAGE - UMR CNRS/Unistra). Ses travaux portent sur les mobilisations politiques, identitaires et religieuses en Afrique de l’Ouest et plus particulièrement au Sénégal.

    Directeur de la FSESJ de 2013 à 2018, il a successivement siégé comme membre élu de la Commission recherche de 2012 à 2016, puis de la Commission formation et vie universitaire depuis 2016 (réélu en 2020).

    Hocine Sadok est élu chargé de mission Juridique de l’Université de Haute-Alsace (UHA) le 1er février 2021.

    Maître de conférences en Droit public, il enseigne à la Faculté des Sciences Économiques, Sociales et Juridiques (FSESJ) de l’UHA et exerce ses activités de recherche au Centre de Recherches sur les Économies, les Sociétés, les Arts et les Techniques (CRESAT).

    Il est doyen de la Faculté des Sciences Économiques Sociales et Juridiques (FSESJ) depuis 2018.