Un diplômé de l’ENSISA crée le cardiodrone

Mattis Hauchecorne - ENSISAMattis Hauchecorne, jeune diplômé de l’École Nationale Supérieure d’Ingénieurs Sud-Alsace (ENSISA), est l’un des 22 lauréats de l’appel à projets 2020 de Tango&Scan qui soutient des porteurs de projets innovants, créatifs ou numériques. Tango&Scan est parrainé par Mulhouse Alsace Agglomération (m2A), l’Eurométropole de Strasbourg, la Communauté d’agglomération de Metz Métropole et la Métropole du Grand Nancy.

Mattis Hauchecorne a développé un projet de drone équipé d’un défibrillateur et a travaillé pour cela avec les pompiers du SDIS67. Son fonctionnement est simple :

  1. La centrale d’appel, chargée de recevoir les demandes d’intervention, déclenche à distance le drone qui se situe dans la caserne la plus proche du lieu de l’accident.
  2. Le drone vole de manière autonome vers la victime en utilisant un GPS.

Le projet est d’apporter un défibrillateur en moins de trois minutes sur les lieux où il y a un malaise cardiaque pour éviter les séquelles éventuelles en post-intervention.” explique Mattis Hauchecorne. Ce dispositif est une première en France. Il a, par ailleurs, déjà été testé à l’étranger par des étudiants, au Canada et en Belgique.

Le jeune diplômé reçoit donc 12 000 euros dans le cadre de l’appel à projet Tango&Scan. Le cardiodrone devrait être livré en avril 2021, pour une commercialisation prévue en mai ou juin 2021. Mattis Hauchecorne s’est rapproché de la structure mulhousienne Tuba, le “labo participatif de solutions urbaines” qui lui a apporté une aide concrète en amont, dans la conception du cahier des charges.

Durant ses études d’ingénieur à l’ENSISA, Mattis Hauchecorne a crée son entreprise spécialisée dans la conception et la fabrication de drones sur mesure qui compte deux autres personnes, dont un associé en marketing et communication. Il développe d’autres projets comme les “drones show”, un dispositif permettant de faire des spectacles lumineux avec plus de 500 appareils commandés en simultané.