Dominique Dupuis, membre d’honneur du Groupe Français de Rhéologie

Groupe Français de RhéologieDominique Dupuis, , a été nommée membre d’honneur du Groupe Français de Rhéologie, société savante de la science de la matière en écoulement, lors de son congrès annuel à Montpellier en octobre 2019.

Après un parcours universitaire brillant à l’Université de Montpellier, Dominique Dupuis a obtenu un doctorat de troisième cycle en 1978 dans le domaine de la physique théorique en étudiant en particulier la granularité ou « speckle’ » en éclairage partiellement cohérent. Elle a ensuite intégré l’École Nationale Supérieure des Industries Textiles de Mulhouse (ENSITM, devenu depuis l’École Nationale Supérieure d’Ingénieurs Sud-Alsace – ENSISA) en 1981, dans l’équipe animée par Claude Wolff dont les activités de recherche en rhéologie étaient centrées sur les fluides complexes utilisés dans différents processus textiles. Elle a soutenu sont doctorat d’état en 1990, consacré pour une part à l’application du « speckle » à l’effet Weissenberg.

Forte de cette expérience, elle a ensuite continué à développer ses activités de recherche sur les fluides ou pâtes utilisés en impression ou en enduction de matériaux textiles, structurés à différentes échelles, en relation avec les propriétés de mouillage. Très impliquée dans l’enseignement, Dominique Dupuis a été directrice des études à l’ENSITM durant 10 ans puis est devenue responsable de la spécialité Textile et fibres de l’ENSISA en 2013.

Elle a piloté l’organisation du 39ème Congrès annuel du Groupe Français de Rhéologie (GFR), en 2004 à Mulhouse. Dans ce cadre, elle a organisé une visite inoubliable du musée national de l’automobile. En 2005, elle a intégré le conseil du GFR où elle sera une véritable cheville ouvrière en co-président le jury de prix de thèse et en contribuant de façon très significative au livre de connaissances dédié à la rhéologie par la rédaction de plusieurs fiches didactiques.

Ses activités de recherche sur les textiles innovants au sein du Laboratoire de Physique et Mécanique Textiles (LPMT) permettent toujours de promouvoir la rhéologie dans ce secteur en plein développement technologique.