Challenge Mature your PhD

Challenge inédit lancé par la SATT Conectus au bénéfice de l’insertion professionnelle des doctorants et de l’innovation

Challenge Mature your PhD - ConectusSi la vocation initiale du doctorant est d’exercer dans la recherche publique, seuls 15 à 20 % des doctorants parviennent effectivement à y décrocher un emploi pérenne. Le reste des effectifs évolue encore trop souvent dans la précarité ou se tourne vers le monde de l’entreprise, dans lequel ils peinent à imposer leurs profils jugés très scientifiques. Fort de ce constat, la SATT Conectus lance, en partenariat avec les universités et établissements de recherche alsaciens, un nouveau Challenge baptisé « Mature your PhD ». Objectif : permettre aux doctorants d’acquérir des compétences socioéconomiques et d’accéder à de possibles financements pour multiplier leurs chances d’insertion professionnelle dans le privé.

Engager des actions pour valoriser économiquement la richesse inventive des projets de thèse portés par les doctorants et contribuer à faciliter leur accès à l’emploi dans le privé : voilà l’essence même du Challenge Mature your PhD, dont la 1ère édition est lancée en novembre 2018 en Alsace par la SATT Conectus, avec le soutien de ses actionnaires (Université de Strasbourg, Université de Haute-Alsace, CNRS, Inserm, Insa, Engees, Caisse des Dépôts) et l’Association des Doctorants et Docteurs d’Alsace (Addal).

15 projets de thèse, futures pépites de l’innovation française ?

Ouvert aux doctorants de 2ème et 3ème année inscrits dans les universités alsaciennes, le Challenge Mature your PhD a pour objectif d’identifier et sélectionner 15 projets de thèse prometteurs en terme de potentiel économique. Ces projets devront être susceptibles de générer une innovation qui réponde à des besoins du marché non satisfaits et de présenter, à terme, une perspective de retombées socio-économiques.

Caroline Dreyer, présidente de Conectus, se réjouit de ce nouveau challenge :

Les doctorants sont les futurs cerveaux de l’innovation française. Nous souhaitions leur consacrer du temps en mobilisant notre expertise pour accompagner et faire grandir les projets innovants qui peuvent émerger dans le cadre de leurs travaux de thèse, sous l’égide de leurs directeurs de thèse et équipes-projet, et peut-être les transformer en produits de demain, accessibles à tous. Par ailleurs, nombreux sont les chercheurs et doctorants désormais tentés par le grand saut entrepreneurial ou qui ambitionnent de mettre leur talent à profit dans nos entreprises. À nous de rapprocher ces deux mondes pour accélérer la dynamique économique du transfert de technologies tout en favorisant les chances d’insertion professionnelle des doctorants.

1 dossier de candidature + 1 pitch pour convaincre

Les doctorants intéressés, sous réserve de disposer de l’accord de leur directeur de thèse, seront invités à soumettre d’ici fin février 2019 un dossier synthétique présentant tout le potentiel de leur projet de thèse. Après une phase de pré-sélection par Conectus, les plus convaincants seront invités à pitcher devant un jury composé de représentants du monde académique et socio-économique réunis par Conectus. Les lauréats devraient être dévoilés en juin 2019.

Conectus ambitionne de détecter ainsi 15 projets prometteurs. Chaque doctorant-lauréat (et son équipe-projet) bénéficiera :

Durant les années 2 et 3 du doctorat : des analyses socio-économiques et une formation
Les experts de Conectus fourniront des inputs socio-économiques et de propriété intellectuelle, centrés sur le projet de thèse du lauréat. Après échange avec son directeur de thèse, le doctorant pourra intégrer ces données dans sa réflexion et ils pourront ensemble choisir d’enrichir ou de faire évoluer le projet de thèse. En lien avec les établissements de recherche et en partenariat avec l’incubateur d’entreprises innovantes SEMIA, Conectus proposera également des modules de formations centrés sur la gestion de projet et l’entrepreneuriat issu de la recherche. Cet accompagnement permettra au doctorant d’acquérir des compétences socio-économiques qu’il pourra valoriser dans la perspective d’une future recherche d’emploi dans le privé ou de la création d’une future startup.
À l’issue du doctorat : un possible financement
À l’obtention du doctorat, Conectus pourra investir financièrement sur le projet innovant exploré durant la thèse, pour le développer et le conduire ainsi jusqu’au marché. Cet appui s’inscrira alors dans les procédures traditionnelles d’investissement de Conectus :

  • jusqu’à 500 k€ alloués par projet, pour couvrir les dépenses nécessaires à la conduite des travaux de développement du projet et le salaire du post doc (lauréat diplômé).
  • sous conditions d’éligibilité (selon les résultats de recherche obtenus, l’évolution du marché et de la propriété intellectuelle),
  • sur validation du Conseil d’administration de Conectus.

Si le financement est accordé, l’ensemble du programme sera développé sous le pilotage de Conectus. Un suivi du projet sera réalisé tous les 2 mois pour analyser conjointement les résultats obtenus, les évolutions du marché et de la propriété intellectuelle, de sorte à orienter au mieux la poursuite du développement.

Prendre son avenir en main

Si le projet développé aboutit positivement, la technologie innovante qui en découlera pourra être industrialisée, soit par une entreprise existante (qui appréciera souvent de pouvoir embaucher le jeune chercheur à l’origine de la découverte), soit par une startup créée à cet effet par le jeune chercheur.

Dans les deux cas, le jeune diplômé voit ainsi ses chances d’insertion professionnelle dans le privé multipliées.

Michel de Mathelin, Vice-Président Valorisation et Relations avec le monde socio-économique de l’Université de Strasbourg, confirme l’intérêt de ce Challenge :

L’Université de Strasbourg souhaite augmenter de manière significative le nombre de startups issues de ses laboratoires. Nous avons besoin que les jeunes chercheurs s’engagent dans la création d’entreprises pour transformer les innovations et avoir un impact socio-économique majeur. Avec ce nouveau dispositif, l’Université va s’appuyer sur la formidable énergie créatrice de ses doctorants en leur donnant des moyens significatifs pour aller au bout de leur rêve.

Jean-Luc Bischoff, Vice-Président Recherche et Formation Doctorale de l’Université de Haute-Alsace, complète le propos :

La préparation d’une thèse implique une mobilisation de tous les instants qui révèle un capital-inventivité pouvant augurer des innovations majeures. Le Challenge Mature your PhD initié par la SATT Conectus va donner les moyens aux doctorants de concrétiser leur force créatrice jusqu’au marché, et de construire sur cette base l’amorce d’un avenir professionnel dans le secteur privé. Le « désir d’entrepreneuriat », vecteur de développement économique, est cultivé par l’Université.