Réussir grâce aux échecs

Une enseignante-chercheuse de la FST/LIMA, Anna Boulanger, est lauréate d’un projet intitulé « La réussite par les échecs, allez les filles ! », financé par la Fondation de France. Celui-ci a été validé pour trois ans à partir de la rentrée 2018-2019.

Ce projet innovant s’adresse a une vingtaine de filles de 11 à 18 ans du quartier des Coteaux, à Mulhouse. Il propose un accompagnement scientifique en lien avec la pratique du jeu d’échecs. Pour cela, il fait appel à trois acteurs de l’Éducation nationale : un collège, un lycée et l’Université de Haute-Alsace. Il fait également appel au meilleur club de France d’échecs 2017 et 2018 pour la formation des jeunes, en partenariat avec la Fédération Française des échecs.

Objectifs du projet

La réussite par les échecs, allez les filles !La réussite par les échecs, allez les filles !” a comme objectif de faire progresser les jeunes filles aux échecs pour mieux réussir leur scolarité. Il s’agit d’un véritable projet d’insertion dans la vie. En effet, il permettra de susciter l’appétence des jeunes filles pour toutes les disciplines des milieux scolaires et universitaires où elles ne cessent d’être, au fil des ans, sous-représentées. Ainsi, les jeunes filles apprendront que les disciplines scientifiques menant aux prestigieuses carrières professionnelles ne sont pas l’apanage des garçons.

Elles pourront également développer leur capacité de concentration, d’analyse et de synthèse ainsi que leur esprit d’abstraction. Cela se démontrera notamment quand il faudra mentalement découvrir un “échec et mat” en plusieurs coups. Tout cela, grâce à un jeu dont les règles sont simples, peu nombreuses et non discutables.

Certaines jeunes filles bénéficiaires du projet, qui pourraient éventuellement présenter des difficultés dans leurs études, sauront, sans nul doute, y retrouver l’estime d’elles-mêmes et renouer avec de bons résultats scolaires ou universitaires.

Elles se rencontreront à proximité immédiate de leurs lieux de résidence et de scolarisation, au Centre socio-culturel Bel Air.

La Fondation de France

La Fondation de France soutient des projets ayant pour objectif d’utiliser la pratique sportive hebdomadaire comme un outil au service de l’insertion ou l’amélioration de la santé des jeunes femmes de 12 à 25 ans qui en sont éloignées au sein des quartiers populaires ou de zones rurales isolées.