Laboratoire Interuniversitaire des Sciences de l’Éducation et de la Communication | LISEC

LISEC (EA 2310 Unistra-UL-UHA)

Espace d’éducation | Dispositif de formation | Formation des adultes | Compétences professionnelles | Normativité | Média | TIC | Apprentissages scolaires et universitaires | Pratiques des acteurs

 

Directeur : Pr. Loïc CHALMEL

Adresse : Faculté des Lettres et des Sciences Humaines
10 rue des Frères Lumière
68093 MULHOUSE CEDEX

Contact : loic.chalmel@uha.fr

Site web : www.lisec-recherche.eu

 

PRÉSENTATION

Le Laboratoire Interuniversitaire de Sciences de l’éducation et de la Communication (LISEC) regroupe une cinquantaine d’enseignants-chercheurs et chercheurs en Sciences de l’Education et en Sciences de l’Information et de la Communication, en poste dans les différents établissements universitaires d’Alsace et de Lorraine que sont l’Université de Strasbourg, l’Université de Haute Alsace, et l’Université de Lorraine.

Le LISEC se singularise dans le champ de la recherche en Sciences de l’Education et en Sciences de l’Information et de la Communication par les travaux qu’il mène sur les espaces et dispositifs d’éducation et de formation.

Les recherches développées au LISEC s’attachent à élucider les conditions micro-sociales et macro-sociales susceptibles d’améliorer la qualité des apprentissages dans les différentes institutions de formation initiale et continue.

L’identification de ces conditions passe par un repérage et une déclinaison des différents espaces d’enseignement/apprentissage et de formation, par une analyse de leurs articulations et par une élucidation des instrumentations, médiations et valeurs mises en œuvre ou susceptibles de l’être pour en accroître la pertinence et l’efficacité.

Les objets centraux du LISEC situent clairement les recherches qui y sont conduites dans la compréhension des enjeux citoyens et éducatifs de la société de la connaissance et dans l’action susceptible de faire profiter au plus grand nombre de cette connaissance. C’est bien l’utilité sociale directe ou indirecte des travaux qui est visée : directe, lorsque les projets répondent aux préoccupations d’un commanditaire régional ou à un bailleur de la recherche nationale ou internationale ; indirecte, lorsque les réflexions aboutissent à des constructions conceptuelles mises en débat au sein de la communauté.

 

THÉMATIQUES DE RECHERCHE – AXES SCIENTIFIQUES

Les recherches s’organisent autour de quatre grandes thématiques :

1. Activité, Travail et Identité Professionnelle :

Les travaux inscrits dans ce champ portent sur des dispositifs éducatifs variés, qui ont tous en commun la relation entre l’analyse des activités, des identités et des compétences qui caractérisent le travail humain.Qu’il s’agisse du marché de la formation, des modalités de reconnaissance sociale des savoirs professionnels, des procédures d’orientation professionnelle, ou des démarches de mise en mots de l’activité professionnelle, la formalisation des activités des acteurs est au coeur de ces recherches.

2. Normes et Valeurs :

L’équipe Normes et Valeurs étudie les formes de normativité dans les espaces scolaires, ou en d’autres lieux qui se consacrent à un travail de transmission symbolique. Les recherches de cette équipe visent à analyser les processus de production de normes, et les rapports construits entre normes et valeurs dans les domaines de l’éducation et de la formation. Les chercheurs produisent des travaux de nature philosophique, historique ou anthropologique, et didactiques.

3. Apprentissages, Pratiques d’Enseignement et d’Éducation :

L’équipe Apprentissages, Pratiques d’enseignement et d’Éducation étudie les relations entre les apprentissages et les pratiques des acteurs de l’enseignement, de la formation et de l’éducation. Elle se donne pour objectifs de comprendre comment ces acteurs conçoivent leur rôle, comment ils construisent pratiques et outils pédagogiques ; d’évaluer les effets des dispositifs mis en œuvre par ces acteurs sur les apprentissages d’une part, sur les individus et les institutions d’autre part ; d’analyser le sens attribué et produit, à qui et pour qui, et d’identifier les conditions d’exercice de l’activité d’enseignement, de formation et d’éducation.

Les méthodologies utilisées dans ces recherches font appel à des outils de recueil de données tels que questionnaires, entretiens semi-directifs et d’explicitation, observations ethnographiques ou instrumentées, écrits réflexifs, épreuves de connaissances, autoconfrontation simple et croisée, corpus oraux et écrits, et à des méthodes d’analyses variées telles que analyses statistiques, analyses des conversations, analyses de contenu, monographies.

4. Technologies et Communication :

Les travaux de recherche entrepris et encadrés dans le cadre de cette équipe concernent une problématique liée aux différentes facettes de l’expansion des médias et des outils technologiques dans une société de connaissance et de communication. Une approche interdisciplinaire est

privilégiée par les chercheurs qui abordent les thématiques suivantes :

  • médiations éducatives et culturelles ;
  • instrumentations et activités de communication et de formation (étude de dispositifs techniques intégrés dans les pratiques d’enseignement, d’apprentissage, de communication, rôles, conception, qualité et intégration organisationnelle, gestion et ingénierie) ;
  • logiques d’usages et processus d’appropriation des outils et des dispositifs des médias et des technologies numériques par les publics et les acteurs de l’éducation, de la formation, de la communication.

Par ailleurs, une convention a été signée entre l’Université de Haute- Alsace et l’Université catholique de l’Ouest pour la formation dans le domaine des sciences de l’éducation. Un projet de collaboration scientifique est à l’étude pour étendre cette collaboration à la recherche. L’équipe de recherche PESSOA (Pédagogies Socialisation et Apprentissages) de l’Université catholique de l’Ouest regroupe aujourd’hui une vingtaine d’enseignants chercheurs, autant de chercheurs associés, des doctorants et des professionnels.

Elle s’intéresse tout particulièrement aux modes d’éducation, de socialisation, de formation et d’appropriation des connaissances. Ces chercheurs essaient en priorité d’identifier les caractéristiques de l’apprenant sous de multiples facettes (personnelles, scolaires, professionnelles, culturelles, sociales ou familiales) et ont voulu recentrer leurs travaux sur une thématique fédératrice : « Éduquer : Mutations, Vulnérabilités, Permanences » qui peut se décliner en trois axes de recherche :

Axe 1 : Éducation, Intervention, Inclusion
Axe 2 : Enseignement, Pédagogie, Didactique et Apprentissage
Axe 3 : Éducation et Santé