Campus des métiers et des qualifications d’excellence Industrie du futur et numérique

Labellisation campus d’excellenceLe Campus des métiers et des qualifications en Industrie du futur et numérique est porté par l’Université de Haute-Alsace (UHA). Il concerne à la fois les industries multi-filières et l’industrie du numérique.

Le Campus des métiers et des qualifications en Industrie du futur et numérique a été labellisé campus d’excellence en février 2020.

L’objectif d’un campus des métiers et des qualifications (CMQ) est d’accompagner la transformation de la voie professionnelle et son attractivité dans un domaine, d’élever le niveau de qualifications et de compétences (élèves, apprentis, étudiants, stagiaires de formation continue…), d’améliorer l’insertion professionnelle, de développer des liens entre les établissements de formation et les entreprises, d’améliorer la visibilité des partenaires mais aussi de de développer le monde socio-économique d’un territoire dans un domaine particulier.

Ce CMQ Industrie du futur et numérique souhaite accompagner et fédérer la mutation économique avec le projet transfrontalier de territoire post Fessenheim en partenariat stratégique auprès des territoires d’industries du Grand Est et dans cadre du schéma régional de développement économique, d’innovation et d’inernationalisation (SRDEII) de la Région Grand Est.

Le périmètre thématique du CMQ correspond aux filières manufacturières et au secteur numérique appliqué aux industries de la région : matériels de transports, fabrication de machines, travaux des métaux, équipements électroniques, plasturgie, chimie, bois-papier, textile….

Enjeux

Les nouveaux besoins liés à l’industrie du futur sont : le Lean 4.0, l’interopérabilité, la gestion intelligente des flux, le jumeau numérique, la donnée industrielle, la cobotique, la cyber-sécurité, l’intelligence artificielle, les systèmes embarqués intelligents, les objets connectés… De plus, l’automatisation et la digitalisation des processus de production ont un impact sur la nature et la structure de l’emploi et plus largement la place de l’homme dans l’entreprise.

Le Campus des métiers et des qualifications se veut être un dispositif pour une meilleure articulation entre formation initiale, par apprentissage et formation continue, secondaire et supérieur, incluant des acteurs internes et externes au système éducatif sur un territoire. L’industrie du futur va générer des nouveaux besoins et des nouveaux métiers :

  • de diagnostic et de la maintenance,
  • de gestion du processus de production et de son environnement,
  • de la maîtrise d’outils de travail renouvelés,
  • du numérique pour l’industrie,
  • du management.

Actions phares

Au travers de l’exemple de la plateforme d’innovation ou de démonstration, la formation complémentaire ciblée :

  • Développer et diffuser une offre de formation structurée et améliorée en continu autour des besoins des entreprises de toutes les filières, création d’une plateforme servicielle d’administration de l’offre de formation organisée en bloc de compétences prenant en compte le référentiel de l’Alliance industrie du futur (AIF).
  • Développer un Campus de dimension régionale, attractif et lisible à l’international matérialisé par un site emblématique – La Fonderie à Mulhouse. Développer les relations partenariales à l’international et renforcer la mobilité des apprenants et des formateurs sur les différents sites et à l’international, notamment dans le contexte tri-national fort du territoire (réseau d’universités européennes, réseau d’entreprises…).
  • Assurer la mise à niveau en continu des compétences des formateurs et intégrer de nouvelles compétences et technologies de pointes : cybersécurité, intelligence artificielle, etc.

Campus des métiers et des qualifications Industrie du futur et numérique

Basé sur le campus Fonderie de l’UHA, le campus des métiers et des qualifications en Industrie du futur et numérique est constitué de 3 grandes missions :

Mission 1 - Former aux métiers de demain
  • mise en œuvre et diagnostic des besoins des entreprises,
  • conception des formations dans le cadre d’un référentiel et bloc de compétences,
  • ingénierie en mode agile des formations,
  • animation et transversalité de l’offre de formation,
  • formation des formateurs,
  • création de passerelles entre les diplômes,
  • mise en œuvre d’une Junior Entreprise,
  • développement des blocs de compétences entrepreneuriales,
  • favorisation des mobilités transfrontalières,
  • adaptation des supports et contenus avec les formations internationales.
Mission 2 - Innover dans la mise en œuvre des formations
  • mise en œuvre du Campus Numérique, offre de formation nomade,
  • création de supports pour apprentissage mixte,
  • investissement pour des équipements pédagogiques structurants,
  • ressourcement de la pédagogie par la recherche,
  • développement d’une pédagogie appliquée au service des activités de recherche,
  • développement des fonctionnalités de la plateforme servicielle et du site web,
  • adaptation en anglais et en français.
Mission 3 - Informer et attirer vers ces nouveaux métiers
  • organisation de parcours d’orientation,
  • développement de supports numériques d’information,
  • organisation d’événements et de journées de découverte,
  • organisation d’Olympiade des métiers,
  • participation à la Journée des carrières,
  • participation aux actions des partenaires,
  • création d’un parcours ludique au sein de la Maison de l’Industrie de Mulhouse,
  • développement des infrastructures d’hébergement, sportives et culturelles,
  • développement des activités et des événements.