Projets de recherche collaboratifs

Un projet collaboratif doit rassembler au moins deux entreprises, indépendantes l’une de l’autre et un laboratoire public ou un organisme de formation. L’exemple typique du projet collaboratif est financé par le Fonds Unique Interminstériel (FUI). Le caractère collaboratif du projet doit renforcer la contribution individuelle de chaque partenaire. Il renvoie, pour tous les types de participants au projet, à des contributions effectives : chaque partenaire apporte sa « brique » sur laquelle il investit en propre et supporte une large part du risque. Il s’agit de relations de partenariat, non de sous-traitance, formalisées par la signature d’un accord de consortium organisant les aspects de gouvernance, de partage des droits de propriété, des droits d’exploitation et de retour attendus pour chaque partenaire.

Projets

La participation des laboratoires à des projets de recherche est incontournable puisqu’ils représentent, pour les laboratoires les plus actifs, plus de 90 % de leur budget de fonctionnement et d’investissement.

Les projets visant à développer la recherche « fondamentale » :

  • Ils sont essentiellement portés par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR), des fondations sans but lucratifs, …

Les projets visant à développer l’innovation et la recherche partenariale :

  • Ils sont portés par BPI France, de nombreux dispositifs existent,
  • De nombreux autres dispositifs sont proposés par l’Europe, l’ADEME, par l’ANRT,…

Valorisation

Depuis 2012, la Société d’Accélération et de Transfert de technologie (SATT) Conectus Alsace est en charge des intérêts de l’Université de Haute Alsace en matière de Propriété Intellectuelle (PI) et de la valorisation des inventions créées dans les laboratoires de recherche. La SATT a notamment pour objet de faciliter et simplifier les relations avec les entreprises.

Les missions de la SATT conectus sont de trois ordres :

  • Détecter les innovations brevetables dans les laboratoires,
  • Gérer et valoriser le portefeuille de brevet de l’université,
  • Gérer les contrats de recherche entre un des laboratoires de l’université et une entreprise.

Conformément aux exigences du Programme d’Investissement d’Avenir, la SATT dispose d’une importante capacité d’investissement (56 M€ sur 10 ans) dans des projets dits de maturation, visant à accélérer la mise sur le marché des innovations.

Eucor - Le Campus européen à Bruxelles

À l’occasion de la manifestation « Europe in a nutshell...

Projet ELAN, lauréat de l'appel à projet "Nouveaux cursus à l'université"

L'Université de Haute-Alsace est lauréate de l'appel à...

Une application mobile pour les cyclistes créée par des étudiants

De février à avril 2017, les étudiants du Master...

Colloque "Poetry in expanded translation II"
8 novembre 2017 - 10 novembre 2017

La Faculté des Lettres, Langues et Sciences Humaines (...