Politique de site - partenariats académiques

Le 9 juillet 2012, le plan stratégique de l’UHA a été adopté à l’unanimité en Conseil d’Administration.

De juillet à octobre 2012, s’est déroulé le travail sur la convention de rattachement. Le 16 novembre 2012, M. Y. LICHTENBERGER a donné aux directeurs des écoles doctorales et aux directeurs de laboratoire sa vision pour les écoles doctorales à l’échelle du site Alsace.

Le 21 novembre, l’Université de Haute-Alsace a reçu la lettre d’intention de la Direction générale de l’enseignement supérieur et de l’insertion professionnelle (DGESIP) : cette lettre d’intention a lancé le contrat de site. Le ministère ne souhaite plus signer de contrats avec chaque établissement mais envisage de signer 30 contrats correspondant à des sites. Le site Alsace regroupe l’université de Strasbourg (Unistra), l’université de Haute-Alsace, la Bibliothèque nationale universitaire de Strasbourg (BNUS) et l’Institut national des sciences appliquées de Strasbourg (INSA).

Suite à cette lettre, le 5 décembre 2012 s’est tenue à la DGESIP une réunion bilan sur les indicateurs et sur la situation des écoles doctorales. Chaque établissement a ensuite rédigé son projet d’établissement.

Fin décembre, le ministère demande la rédaction d’un projet de site qui lui sera transmis courant janvier.

A la fin du moins de janvier 2013, a eu lieu la réunion de contractualisation avec la DGESIP à Strasbourg (au rectorat). Le 28 février 2013, la Conseillère d’établissement, le Pr Françoise BEVALOT et le conseiller des écoles doctorales, le Pr A. NIEOULLON ont expliqué devant les directeurs de laboratoire et d’écoles doctorales qu’il convenait d’aller vers des écoles doctorales de site et ont demandé à ce que les laboratoires de l’université de Haute-Alsace s’adossent à des écoles doctorales strasbourgeoises sous la forme de coaccréditation (inscription des doctorants à l’université de Haute-Alsace) ou d’association (inscriptions à l’université de Strasbourg). L’UHA souhaite que même dans le cas de l’association, les inscriptions se fassent à Mulhouse, reprenant les propositions du Pr A. BERETZ, président de l’Unistra. Après d’âpres négociations, le ministère a proposé 5 coaccréditations et 2 associations :

  • Domaine scientifique « Sciences humaines et humanités »
    ED 520 – Humanités : Établissements accrédités conjointement : Unistra et UHA  (support : Unistra)
  • Domaine scientifique « Sciences de la société » 
    ED 101 – Droit, Sciences politiques et Histoire : Établissement accrédité : Unistra ; Établissements associé : UHA
    ED 519 –  Sciences Humaines et sociales – Perspectives européennes : Établissements co-accrédités : Unistra et UHA  (support : Unistra)
  • Domaine scientifique « Biologie - Médecine  - Santé 
    ED 414 –  Sciences de la Vie et de la santé : Établissement accrédité : Unistra ; Établissements associé : UHA 
  • Domaines scientifiques « Mathématiques et leurs interactions » « Sciences pour l’ingénieur »
    ED 269 –  Mathématiques, sciences de l’information et de l’ingénieur  : Établissements co-accrédités : Unistra et UHA  (support : Unistra) : Établissements associés : INSA de Strasbourg ;  ENGEES 
  • Domaine scientifique « Physique » 
    ED 182 –  Physique et chimie-physique  : Établissements co-accrédités : Unistra et UHA  (support : Unistra) 
  • Domaine scientifique « Chimie »
    ED 222 –  Sciences chimiques (*) : co-accréditation

Le 8 mars, les 4 établissements ont reçu la partie "site" du contrat rédigé par le ministère qu’ils avaient pour mission d’amender s’ils le jugeaient nécessaire. Au niveau de l’université de Haute-Alsace le contrat de site a été diffusé aux directeurs de laboratoire, d’UFR, des écoles doctorales et des Conseils statutaires.

Le 11 mars, les 4 établissements se sont réunis à Strasbourg pour faire le point sur le contrat de site proposé par le ministère. Trois structurations sont possibles au sein d’un site : la fusion, l’association et la communauté d’université.  L’université de Haute-Alsace, en accord avec l’Unistra, a opté pour l’association. Le texte prévoit désormais un comité de pilotage qui regrouperait des représentants de chaque établissement ainsi que ceux de l’Ecole Nationale du Génie de l’Eau et de l’Environnement de Strasbourg et de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts et Métiers. Toute proposition du comité de pilotage devra être validée par le Conseil d’’administration de chaque établissement.

Le 22 mars, le ministère a transmis la partie "établissement" du contrat à l’université de Haute-Alsace. Le 12 avril, lors d’une nouvelle réunion des quatre établissements à Mulhouse, ces derniers ont finalisé le projet de site puis le 24 avril, l’université de Haute-Alsace a envoyé le projet au ministère. Le 2 mai, le ministère a renvoyé le contrat de site "corrigé" à l’université de Haute-Alsace, accompagné de documents annexes sur les moyens financiers, les écoles doctorales et les indicateurs d’activité. Le projet en l’état a été approuvé par le CEVU à l’unanimité et par le Comité technique et par la commission recherche.

Le 22 mai, les 4 Conseils d’administration se retrouvent pour se prononcer sur le texte. Après l’approbation par les 4 conseils d’administration, le contrat de site a été signé le 4 juin 2013.

Clémentine Bidaud, lauréate de "Ma thèse en 180 secondes"
6 avril 2017

Clémentine Bidaud, doctorante en chimie-physique à l'...

Coup d’envoi du grand projet d’infrastructures de recherche et de la plateforme de viticulture transnationale

Le Comité de suivi du programme Interreg VA Rhin...

Cérémonie de remise des diplômes de Doctorat 2016 et de Doctorat Honoris Causa
27 mars 2017

Le lundi 27 mars 2017 a eu lieu la cérémonie de remise...

Tour Eucor 2017
5 juin 2017 - 10 juin 2017

Les préparations pour le Tour Eucor 2017 battent leur...