Un chercheur membre Senior

Un chercheur de l’UHA nommé membre Senior à l’Institut Universitaire de France

Professeur d’Histoire contemporaine à la Faculté des Sciences Économiques Sociales et Juridiques (FSESJ) et directeur du Centre de recherches sur les économies, les sociétés, les arts et les techniques (CRESAT), Renaud Meltz est nommé membre IUF (Institut Universitaire de France) Senior à compter du 1er octobre 2020 pour une période de 5 ans.

Cette nomination couronne l’excellence de son travail mais contribue aussi à la reconnaissance de la très grande qualité de la recherche menée au sein de l’Université de Haute-Alsace ainsi qu’à son rayonnement.

Le projet de recherche de Renaud Meltz, s’inscrit dans la continuité d’un programme qu’il pilote depuis la fin de l’année 2018, en lien avec la Maison des Sciences de l’Homme du Pacifique. Avec une équipe de 15 chercheurs français et étrangers, il s’efforce d’écrire une première histoire des essais nucléaires français dans le Pacifique. Le projet qui lui a permis sa nomination à l’IUF va au-delà des premiers résultats obtenus. Tout d’abord, Renaud Meltz va mener une recherche d’anthropologique historique en se focalisant sur un atoll de Polynésie dans le but de mesurer l’impact dans une micro société.

Ensuite, ses recherches s’élargiront à l’échelle du Pacifique pour comparer les essais (anglais et états-uniens) dans la région et considérer les circulations transnationales entre les différentes installations nucléaires. Enfin, au travers d’archives diplomatiques et médiatiques des pays riverains, le projet portera sur la manière dont les décideurs ont été confrontés à l’opinion public internationale lors de la reprise des essais décidée par Jacques Chirac en 1995, après le moratoire de 1992.

Monsieur Meltz devient ainsi le second membre IUF senior de l’UHA après Pierre Fluck (FSESJ, CRESAT), nommé en 2010 ; le troisième avec Luc Fraisse, chercheur permanent à l’Institut de recherche en Langues et Littératures Européennes (ILLE) (professeur à l’Université de Strasbourg).

L’Université de Haute-Alsace a aussi la chance de compter parmi ses enseignantes-chercheuses et enseignants-chercheurs 5 membres IUF Junior : Jean Daou, Jean-Philippe Goddard, Jacques Lalevée, Véronique Lochert et Anne Reach-Ngo.