Instituts thématiques interdisciplinaires – 2 projets de recherche lauréats

Deux projets de recherche impliquant des laboratoires et des composantes de formation  de l’Université de Haute-Alsace sont lauréats de l’appel à projets des Instituts Thématiques Interdisciplinaires (ITI) lancés par l’Université de Strasbourg. Michel Deneken, Président de l’Université de Strasbourg, accompagné d’Antoine Petit, PDG du CNRS, et de Gilles Bloch, PDG de l’INSERM, ont dévoilé en janvier 2020 la liste des 15 projets retenus. Parmi eux, 3 unités de recherche et 2 composantes de formation de l’Université de Haute-Alsace sont partenaires de 2 projets lauréats émergents :

  • le projet HiFunMat impliquant les laboratoires IS2M et LIMA ainsi que la FST et l’ENSCMu,
  • le projet HISAAR impliquant le laboratoire ArcHIMèdE.

Quant au projet ISY dont le CERDACC est partenaire, il reçoit le soutien pour créer une fédération de recherche.

Les ITI sont le prolongement des laboratoires d’excellence (Labex) qui reconnaissent l’excellence de la recherche, menée au plus haut niveau dans les laboratoires, en forte relation avec la formation. Cette réussite concrétise et valide la politique de site menée depuis plusieurs années entre les universités de Strasbourg et de Haute-Alsace, en l’occurrence en recherche.

L’objectif des ITI est de rendre davantage visibles les grands champs thématiques de premier plan qui font la notoriété de la recherche alsacienne, ainsi que les formations qui y sont adossées. Il s’agit également de valoriser la richesse de pluridisciplinarité.

L’enjeu des ITI est de concrétiser la mise en relation de différents acteurs aux compétences disciplinaires complémentaires autour d’une même thématique, permettant ainsi de relever ensemble de nouveaux défis. L’adossement des formations en master et doctorat à ces recherches permet la préparation des générations futures à aborder les grands enjeux par une approche interdisciplinaire.

Instituts thématiques interdisciplinaires – 2 projets de recherche lauréats

HiFunMat – Hierarchical and Functional Materials – Matériaux hiérarchiques et fonctionnels

Bon nombre de produits d’usage courant doivent leur existence aux progrès issus de la science des matériaux qui est l’une des disciplines scientifiques conduisant aux plus hauts retours sur investissement. À l’interface des domaines prioritaires de la chimie, de la physique, des nanosciences et de la biologie, HiFunMat intègre les connaissances fondamentales de ces domaines pour le développement de nouveaux matériaux, dispositifs et applications.

Le projet réunira des partenaires compétents pour la synthèse des briques élémentaires synthétiques et/ou bio-sourcées, l’organisation de ces briques en (multi)composites (multi) fonctionnels, l’analyse multi-échelle de la structure et de la dynamique des systèmes ainsi élaborés. Cette expertise est issue d’une fédération de 9 laboratoires. Un programme de formation adapté et une unité de transfert de technologie (Institut Carnot MICA) seront adossés à cette fédération et permettront et/ou faciliteront le développement de nouveaux matériaux, dispositifs et applications utiles à la société.

La création de HiFunMat est soutenue par plus de 30 industries, pôles et structures qui interviendront également dans la formation des étudiants.

HiSAAR – Histoire, sociologie, archéologie et anthropologie des religions

La création d’un Institut thématique interdisciplinaire d’histoire, sociologie, archéologie et anthropologie des religions, dédié à l’étude critique des religions par des approches disciplinaires telles que l’histoire, la sociologie, l’archéologie et l’anthropologie et qui fédère plus de soixante enseignants–chercheurs, huit Facultés, neuf Unités de Recherche, quatre écoles doctorales et onze masters, est assurément inédite.

En décloisonnant les constructions représentatives sur les religions, souvent binaires et idéologiquement orientées, l’ITI aura pour finalité d’étudier dans une perspective comparative, les systèmes religieux qui ont existé ou qui sont aujourd’hui encore vivants dans leur mode de fonctionnement interne et dans leurs interactions avec leur environnement sociétal. Cette recherche thématique interdisciplinaire et transversale s’appuiera tout autant sur l’étude textuelle et intertextuelle, sur la fabrique des identités et des altérités, sur les frontières sociétales entre religions et pouvoir politique, sur les pratiques rituelles et leurs objets matérialisant la croyance ainsi que sur les interactions entre religions, pratiques sexuelles et genre.