Nouveau directeur à l’IUT de Mulhouse

L’Institut Universitaire de Technologie de Mulhouse a, depuis le 1er janvier 2020, un nouveau directeur, Patrice Wira.

Patrice Wira - Directeur de l'IUT de Mulhouse

Parcours

Après un doctorat en 2002, Patrice Wira a obtenu une habilitation à diriger des recherches en génie informatique, automatique et traitement du signal à l’Université de Haute-Alsace, en 2009.

Depuis 2002, il a occupé le poste de maître de conférences au sein de l’IUT de Mulhouse et est devenu professeur des universités en 2011. De 2014 à 2017, il a occupé les fonctions de chef du département Métiers du Multimédia et de l’Internet (MMI) de l’IUT.

Il exerce également ses activités de recherche au sein de l’Institut de Recherche en Informatique, Mathématiques, Automatique et Signal (IRIMAS) dont il a été le directeur adjoint en 2018-2019. Il est l’auteur ou co-auteur de plus de 200 publications dans le domaine du traitement du signal et plus particulièrement dans l’utilisation des réseaux de neurones artificiels et de l’apprentissage automatique.

Depuis le 1er janvier 2020, il est donc le nouveau directeur de l’IUT de Mulhouse.

En savoir plus sur l’IUT de Mulhouse

 

Portrait

Que représente pour vous l'UHA ?
Les universités sont les lieux du savoir par excellence. Elles transmettent toutes formes de connaissance mais créent aussi des connaissances nouvelles. Les universités doivent permettre aux jeunes d’acquérir des concepts théoriques, artistiques et technologiques afin qu’ils puissent s’investir dans les domaines professionnels, comprendre le monde et être des citoyens épanouis. L’UHA, étant une université à taille humaine, remplit pleinement cette mission.
Que représente pour vous l'IUT de Mulhouse ?
L’IUT de Mulhouse représente le fer de lance de l’enseignement technologique de l’UHA. On y enseigne à la fois des bases théoriques mais surtout des compétences technologiques très avancées. Le bac en poche, les étudiants viennent se former dans six spécialités (les six départements d’enseignement) qui sont aujourd’hui reconnues et appréciées des entreprises. Elles savent très bien que nous enseignons les technologies qu’elles-mêmes utilisent au quotidien, que nous adaptons en permanence nos enseignements pour suivre l’évolution de ces technologies et que nous disposons d’équipements conséquents et de pointe. Les entreprises savent également que nos étudiants ont été formés à manipuler des outils théoriques et technologiques pour aller jusqu’à des applications complètes et ceci à travers des exercices pratiques, concrets et réalistes. L’IUT doit continuer à s’adapter en permanence, à la fois aux besoins des entreprises mais aussi à ceux des étudiants.
Que représente pour vous l'IRIMAS ?
IRIMAS est le laboratoire de l’UHA dans lequel j’exerce mes activités de recherche (le machine learning appliqué au traitement du signal). Concrètement, c’est un formidable espace de liberté qu’il faut aussi entretenir. Alors, pendant deux ans, j’en ai été le directeur adjoint, le directeur du département Automatique-Signal-Image (ASI), ainsi que responsable d’une équipe d’enseignants-chercheurs qui est hébergée à l’IUT de Mulhouse. Il est très important d’avoir, sur place et au plus près des étudiants, des enseignants-chercheurs pour assurer une partie des cours. Ils « injectent » dans les enseignements leur point de vue de l’innovation, utilisent des savoir-faire récents, anticipent les technologies à venir, etc. Et d’un autre côté, les enseignements leur apporteront toujours des retours d’expérience profitables. Cette porosité est saine, elle tire vers le haut tout à la fois les enseignements et les activités de recherche. Elle influence aussi positivement les étudiants et les entreprises. Le fait qu’une partie de cette structure soit présente à l’IUT est une chance.
Quelles sont les grandes orientations que vous souhaitez donner à l'IUT de Mulhouse dans les mois et années à venir ?
Le mandat de directeur d’IUT est de cinq ans, ce qui permet d’envisager l’avenir sur une échelle de temps courte et longue.

À court terme, l’IUT de Mulhouse devra mettre en œuvre, à l’IUT de Mulhouse un nouveau schéma des études avec le Bachelor Universitaire de Technologie (BUT) qui remplacera le parcours DUT suivi d’une licence professionnelle. Ce nouveau diplôme en trois ans se mettra en place dès septembre 2021. Ce sera l’occasion d’une mise à plat complète des programmes qui sera accompagnée d’une mise à jour des enseignements. C’est une charge de travail conséquente pour les enseignants, mais cela reste avant tout un formidable challenge qu’il faut absolument réussir, notamment pour les futures générations d’étudiant.

À long terme, je souhaite décloisonner les enseignements et les formations à travers des projets structurants, dynamisants et multidisciplinaires. Je souhaite aussi renforcer les liens de l’IUT avec ses partenaires, qu’ils soient institutionnels, des centres de recherche, des centres de transfert de technologies et des entreprises.

En tout état de cause, je souhaite fédérer les forces et les compétences de l’IUT pour mener des actions qui en feront un établissement performant et au service des étudiants.