2 projets ANR Jeune Chercheuse/Chercheur

En 2019, l’Université de Haute-Alsace est lauréate de deux projets ANR Jeune Chercheuse Jeune Chercheur (JCJC).

Microscopie Tomographie Thêta à Hétérodynage Temporel (THTTM)
Laboratoire : Institut de Recherche en Informatique, Mathématiques, Automatique et Signal (IRIMAS EA 7499)
Responsable scientifique : Nicolas Verrier
Durée : 48 mois – Subvention de l’ANR : 260 712 €

Le projet THTTM vise à proposer une nouvelle technique d’imagerie microscopique fonctionnalisée sans marqueur, qui permettra d’étudier en 3D une structure dynamique à haute résolution en combinant des défis à la fois expérimentaux et informatiques.
Afin d’atteindre cet objectif, le projet THTTM sera divisé en quatre tâches interconnectées. Elles nécessiteront un travail à la fois informatique et instrumental, et seront testées et qualifiées au moyen d’expériences réalistes avant d’être appliquées sur des échantillons vivants. En d’autres termes, la qualification des méthodes proposées sera réalisée sur des échantillons en mouvement lent, par exemple des canaux microfluidiques, puis étendue aux échantillons biologiques vivants.

Prédiction, réduction et étude des dégradations impactant les conditions du tissage 3D (PREDICTISS-3D)
Laboratoire : Laboratoire de Physique et Mécanique Textiles (LPMT EA 4365)
Responsable scientifique : Mathieu Decrette
Durée : 48 mois – Subvention de l’ANR : 297 140,40 €

L’introduction de composites à renforts tissés 3D multicouches permet de faire face aux problématiques d’amélioration des performances et de réduction des émissions de polluants dans l’industrie aéronautique. Ces matériaux composites doivent répondre à un très haut niveau de performances mécaniques et de fiabilité pour être en accord avec les exigences de sécurité qui régissent le secteur. Le projet PREDICTISS-3D vise à prédire les pertes de performance mécanique du produit final à partir de sa conception et les liages envisagées pour le renfort textile. Le projet PREDICTISS-3D va permettre d’optimiser les paramètres de tissage pour réduire les pertes de performance en passant par la compréhension des interactions fines interfils, afin que la complexité du liage ou du renfort ne soit plus un facteur limitant. Le projet souhaite transposer à l’échelle industrielle les résultats obtenus dans une optique de valorisation et en vue d’impacter, non seulement le secteur scientifique, mais également le secteur industriel et économique.
Le projet PREDICTISS-3D apportera une meilleure connaissance des mécanismes du procédé de tissage, à diverses échelles, de préformes multicouches/3D à forte densité à base de fils de carbone ou des fils de sensibilité similaire (verre, céramique). La maîtrise accrue de ce procédé facilitera la production donc l’emploi de ces préformes complexes dans la réalisation de matériaux composite.

L'UHA lauréate de 2 projets ANR Jeune Chercheuse Jeune Chercheur 2019