3 projets de recherche lauréats Interreg

L’Université de Haute-Alsace est porteuse ou partenaire de 3 nouveaux projets Interreg. Ces 3 projets débuteront le 1er septembre 2019 et dureront 3 ans.

3 projets de recherche lauréats Interreg

TriMabone : Innovation trinationale

Matériaux à impression 3D pour implants osseux résorbables

Contrairement à l’impression 3D médicale actuelle, utilisant des bio-polyesters, le Chitosane montre non seulement une meilleure bio-compatibilité, mais favorise également le processus de guérison. L’objectif de ce projet est de développer à la fois un additif pour Chitosane thermoplastique et une résine de Chitosane modifié. La plastification du Chitosane était réalisée traditionnellement jusqu’ici par le mélange avec d’autres bio-polymères, comme par exemple avec des polyesters et des polyols. En plus de la capacité avérée d’un mélangeage facilité, la fonctionnalissation de Chitosane conduisant à la plastification grâce aux chaînes latérales sera étudiée. Cela apportera une plus grande flexibilité de réglage, des qualités de transformation et aussi des qualités des matériaux comme le comportement à la dégradation et la stabilité.

Le projet implique 27 partenaires dont 4 co-financés. Il est porté par la Hochschule Furtwangen. Le Laboratoire de Photochimie et d’Ingénierie Macromoléculaires (LPIM) de l’UHA en est partenaire.

Clim’Ability Design

Designer les capacités d’adaptation au climat dans le Rhin supérieur

Il s’agit de la prolongation du projet Clim’Ability (Interreg VA Rhin supérieur, 2016-2019). Les entreprises du Rhin supérieur, qu’elles soient situées en Allemagne, en France ou en Suisse, sont exposées aux mêmes aléas météorologiques et climatiques issus du changement climatique. Elles montrent des sensibilités et des vulnérabilités variables en fonction des branches et de leurs cultures d’entreprise spécifiques. Clim’Ability a développé une boîte à outils de diagnostic qui a permis d’identifier une sensibilité forte aux vagues de chaleur quasiment pour toutes les branches, mais également à la sécheresse, à la modification de la pluviométrie et aux inondations, pour certaines branches plus que d’autres. Nous sommes en mesure de dire que les PME/PMI du Rhin supérieur sont affectées par le changement climatique à l’échelle de leur production (modes dégradés du travail, dégradation des produits, altération des stocks, risques d’accidents…) mais aussi de la chaîne de valeur (logistique enrayée, commandes perturbées, marchés fluctuants et incertains…). Ces tendances iront plutôt crescendo à l’avenir aussi un accompagnement en termes d’adaptation concrète des entreprises au changement climatique à l’échelle de la région s’impose et doit être poursuivi.

Le projet implique 21 partenaires dont 12 co-financés. Il est porté par l’INSA. Le Centre de Recherche sur les Économies, les Sociétés, les Arts et les Techniques (CRESAT) de l’UHA en est partenaire.

SMI – Smart Meter Inclusif

L’intelligence artificielle en soutien de la gestion proactive des dépenses énergétiques par les consommateurs finaux

Pour réduire la consommation énergétique, le projet propose un nouvel outil intelligent qui soit à la fois plus efficace, sûr et mieux accepté par les consommateurs. De nouvelles fonctionnalités pour les smart meters seront développées pour collecter et prédire les consommations individuelles d’appareils électriques chez les utilisateurs tout en tenant compte du prix de l’énergie, des capacités de production et de stockage disponibles. Pour améliorer l’intégration des smart meters dans la société, l’utilisateur sera intégré tout au long du développement technique pour assurer l’acceptabilité de la technologie par les consommateurs et favoriser les éco-gestes.

L’agrégation des études issues des 3 pays aboutira au développement d’un prototype de laboratoire visant à optimiser la gestion individualisée de l’énergie par l’utilisateur. La collaboration entre les partenaires à l’échelle transfrontalière permettra de proposer des recommandations pour un marché commun tenant compte des avantages/contraintes des 3 pays et favoriser le développement des entreprises à l’international.

Le projet implique 15 partenaires académiques et industriels dont 7 co-financés. Il est porté par l’Institut de Recherche en Informatique, Mathématiques, Automatique et Signal (IRIMAS) de l’UHA.

Fonds européen de développement régional FEDER
Interreg Oberrhein Rhin supérieur