Prix Louis D’Hainaut 2018 de la meilleure thèse en technologie éducative

Prix Louis D'Hainaut 2018 de la meilleure thèse en technologie éducativeLe 5ème Prix Louis D’Hainaut de la meilleure thèse en technologie éducative décerné par l’AUF et l’Université de Mons (Belgique) a été décerné à Fahima Djelil pour sa thèse intitulée : « Conception et évaluation d’un micromonde de programmation orientée-objet fondé sur un jeu de construction et d’animation 3D ».

Fahima Djelil est actuellement chargée de projet Disrupt 4.0 à l’Université de Haute-Alsace. Elle a soutenu sa thèse de Doctorat en Informatique à l’Université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand en décembre 2016.

Le Prix Louis D’Hainaut, à vocation internationale, est ouvert à tout chercheur du Sud ayant obtenu une thèse de doctorat au sein d’une institution membre du réseau de l’AUF (Agence Universitaire de la Francophonie).

La thèse de Fahima Djelil apporte des avancées méthodologiques sur la conception et l’évaluation de micromondes de programmation. En s’appuyant sur des micromondes de programmation existants, elle a conçu un nouvel environnement dédié à l’apprentissage de la programmation orientée-objet appelé PrOgO. Cet environnement est fondé sur un jeu de construction et d’animation en 3D. Il permet d’apprendre les concepts fondamentaux de la programmation orienté-objet par la construction et l’animation de robots en 3D à l’aide d’une interface graphique capable d’interpréter et de générer du code informatique. Elle a ensuite expérimenté cet environnement sur un réel terrain en IUT où elle a démontré son potentiel pédagogique en utilisant des techniques analytiques.

Informations sur le Prix D’Hainaut