Prix Théophile Legrand de l’Innovation Textile

1er Prix Théophile Legrand à Neda SHAH HOSSEINI, doctorante au LPMT

Le Prix International Théophile Legrand de l’Innovation Textile a été attribué cette année à une doctorante du Laboratoire de Physique et Mécanique Textiles (LPMT) de l’Université de Haute-Alsace, Neda Shah Hosseini, pour ses travaux intitulés : Oriented electrospun scaffolds for tissue engineering (Nerve Repair Graft).

Elle a reçu son prix les 15 et 16 mars 2018 à Paris et à Fourmies, ville de Théophile Legrand, industriel textile du XIXème siècle. Neda Shah Hosseini était accompagnée de ses directeurs de thèse, Dominique Adolphe et Laurence Schacher et de son co-encadrant Nabyl Khenoussi.

Neda Shah Hosseini, doctorante au Laboratoire de Physique et Mécanique Textiles de l’UHA, travaille sur le prototypage d’un implant tubulaire de dernière génération destiné aux traitements des lésions nerveuses du système périphérique. Ces implants tubulaires sont réalisés grâce à une nouvelle génération de collecteurs pour procédé d’électro-filage qui utilise les techniques d’impression 3D. Ces nouveaux collecteurs, de par leur structure, permettent d’orienter les nano-filaments de manière efficace et significative.

En collaboration avec une équipe de biologiste de l’Université de Mersin en Turquie, Neda Shah Hossein a conduit une étude préclinique pour évaluer le potentiel applicatif de ce nouveau dispositif dans le domaine médical tel que la régénération des tissus et des nerfs. Ces études précliniques ont montré que, grâce à l’architecture fibreuse contrôlée des parois de ces nouveaux implants ainsi que la combinaison adéquate de polymères biocompatibles, la colonisation cellulaire était fortement améliorée.